Alexandra aime ma femme et aimez-moi romans policiers

Espérons que cette année verra arriver un auteur de polars breton à la portée nationale. Bloavezh mat. Bonjour et à nouveau félicitation pour votre travail précis.

Excellent article, très complet et très bien documenté. Certainement beaucoup de travail et de nombreuses heures mais le jeu en vaut la chandelle car le résultat est vraiment bluffant. Merci à vous Jérôme et Sophie pour votre travail remarquable. Enregistrer mon nom, email, et site Web dans ce navigateur pour la prochaine fois que je commente. Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Se connecter. Connectez-vous à votre compte. Mot de passe oublié? Politique de confidentialité.

Récupération de mot de passe. Récupérer votre mot de passe. Obtenir de l'aide. Le président a fait appel à Léon Sublet pour surveiller discrètement les lieux, car il craint de petits problèmes du côté des chants de marins. Des complications, il va y en avoir et des grosses. Après le concert, les choses se gâtent. Une plongée déconcertante dans une époque révolue. Les suspects ne manquent pas. Mais celui que découvre la police de Brest a de quoi intriguer.

RENCONTRE AVEC

Pourtant, il a tout pour réussir : un vieux con incompétent en guise de chef, une amoureuse blessée et renfermée, des potes alcooliques complètement abrutis et pour finir des macchabées égorgés qui parsèment la rade. Toutes les enquêtes menées par le capitaine Gilles et son adjointe ne le concernent pas nécessairement. Puis deux autres meurtres, plus ou moins liés aux premiers, viendront encore compliquer la situation.

Un à un, des menhirs ancestraux disparaissent, sans explication logique! Une espèce très particulière, sorte de sphinx aux ailes roses mais à la tête de mort. Et là, on croise des indépendantistes bretons, un curé façon intégriste, un corbeau, un vagabond qui publie, des piliers de pub et quelques farceurs. Qui est donc le coupable? Valérie LYS : Enquête Commissaire Velcro — 04 — Les Rouges et Noirs Palémon La belle Alice, future esthéticienne au lycée professionnel de Guingamp, est retrouvée assassinée dans une salle de travaux pratiques, le visage défiguré par un maquillage grotesque.

Dans ce contexte oppressant, trois meurtres viennent bouleverser le monde du notariat. Disparition, accident, meurtre? Alcolo ou parano, le vieux flic jouerait-il avec sa vie? Une dernière partie de dés en solo. Partir et rejoindre ses fantômes qui le hantent depuis trop longtemps? La belle de deux truands du milieu nantais incarcérés à Ploemeur, vont alourdir ce dossier compliqué.

Le Cauchemar - Aleksandra Marinina - Babelio

Tout le monde trahit tout le monde. Pas si sûr… Le prix du sang pour déterrer les morts. Cette enquête va conduire Rosko à Lorient où il rencontre Jacques Plank. Crime passionnel, sexuel, crapuleux? De mystérieux grignous entrent alors dans la danse et entendent bien rendre leur propre justice.

On a trouvé un corps flottant dans le Blavet à proximité du pont du Bonhomme. Le commissaire va découvrir une région attachante, même si les bandes organisées et le divisionnaire Le Floch, son supérieur, gâchent un peu son plaisir. Menée au son des bagadoù et au rythme des défilés, une enquête où notre détective épicurien fera montre de sa perspicacité habituelle.

Alain Bargain Un train passant sur le viaduc, quoi de plus banal pour les Morlaisiens. Fur et sa jeune équipe, le lieutenant Guy Millau et la belle Joana Mélion, traquent un insaisissable tueur en série qui sévit dans les déchetteries de la région de Morlaix. Les commissariats du Calvaire et du Rocher enquêtent sur place et à Paris. Quelques uns sont retrouvés assassinés, une flèche plantée en pleine tête, crâne éclaté.

Marie-Paule Belle : sa déclaration d'amour à la femme de sa vie - Je t'aime etc S03

Surdose ou suicide? Un tueur méthodique, organisé, froid, qui posera de gros problèmes au commissaire Loïc Garnier et à son équipe. A partir de ce moment, les policiers devront faire en sorte que la Terminale 3 du Lycée Paul Préboist de Ploërmel ne soit pas la seule classe de France à avoir obtenu un bac mention meurtre. Comme un pantin désarticulé. Le visage reflète un curieux mélange de terreur et de soulagement. Non seulement il a une gueule de bois carabinée mais il découvre dans sa maison ses deux enfants et sa femme sauvagement assassinés.

57 comments

Un accident? Un homme qui se cache le voit parfaitement dans son viseur. Belle cible! Mais ce projet, baptisé Utopia par ses détracteurs, repose sur la sélection des embryons à partir de leur patrimoine génétique. Elle aimerait bien que ce soit son cher Landowski qui piaffe ainsi devant la porte. Soudain, un jet de gaz la paralyse. Le commissaire est déjà parti pour Quiberon ; il tente de mettre un terme à une série de meurtres tous perpétrés de la même manière. A Quimper elles sont un petit groupe de copines à partager ce même intérêt.

Leur petite communauté va être décimée, les unes après les autres elles vont disparaître sans que rien ne puisse arrêter le processus. Loïc Garnier et son groupe vont devoir trouver la solution, aidés en cela par deux policiers locaux : un jeune lieutenant et un capitaine en fin de course. Et quel mauvais genre! Cette croûte va pourtant bouleverser la vie jusque-là tranquille de sa famille.

PRÉFACE DE CHRIS BOURGAULT

Seule Annabelle, la fille cadette, échappe au meurtrier. Dans sa fuite, elle est heurtée par une voiture et perd la vue. Quatre ans plus tard, la jeune aveugle, aidée par une psychologue, tente une nouvelle vie. Dans le même temps, le lieutenant Morin enquête sur une série de crimes mettant en scène de splendides jeunes femmes blondes. Pour sa première enquête en Bretagne, le commissaire la Chouette va devoir lutter contre des bandes de voyous sans pitié et de puissantes familles malouines et cancalaises, qui cachent un énorme secret.

Rougis par un soleil tout neuf, ils grouillent intra-muros où se joue dans la cathédrale un drame peu banal. Sur ce rafiot, plus proche du Hollandais Volant que des sublimes paquebots en construction plus loin, doit se trouver un compatriote, un marin, Ioannis. Une révélation qui ne changera rien au cours sombre des choses, mais qui lui apportera sans doute la paix.

Sur le colis, un cachet postal indique Saint Nazaire. Voici une vie rurale mise en scène avec ses personnages typiques. Le succès venu, Alexandra a déménagé dans une maison des environs de la capitale, dont elle protège rigoureusement l'intimité. D'elle, on ne remarque d'abord que sa silhouette massive, enveloppée dans un pull à col roulé, ses larges mains qui plongent constamment vers un paquet de cigarettes mentholées, ses grosses lunettes dorées. Tout en elle exprime quelque chose de sévère, de masculin. On met du temps avant de pouvoir trouver ses grands yeux clairs.

La femme fragile, l'écrivain sensible, la fine psychologue s'est bien camouflée dans l'habit du flic. Elle raconte que son grand-père travaillait déjà dans la police, comme son père. Son mari également est policier. Le fils de son mari finira l'école de police cette année. Qu'aurait-elle pu, elle-même, faire d'autre? Au contraire de son héroïne Nastia, Alexandra Marinina n'a jamais interrogé un témoin, ni mené d'enquête. Son travail consistait plutôt à étudier des tableaux de statistiques criminelles. Il n'empêche qu'elle connaît le fonctionnement de l'institution policière de l'intérieur.

D'ailleurs, cela se voit. Ses livres jettent un regard favorable sur le travail d'enquêteur, même s'ils n'occultent pas les dérives et les tares de la police russe. La plupart des collègues de Nastia sont honnêtes et consciencieux, acharnés pour parvenir à trouver un coupable.

Enquête/Roman policier

Et cet a priori favorable est aussi, sans nul doute, une des raisons de la cote d'amour de Marinina. Dans une Russie où toutes les institutions ont été ébranlées par les changements, les lecteurs aspirent à retrouver un monde plus rassurant où les bandits ne portent pas le même uniforme que les policiers. Soucieuse du respect de l'ordre et du droit, Alexandra Marinina n'a pourtant rien d'une nostalgique de l'époque communiste. Son premier livre, elle l'écrit en , durant ses congés.

Il était par exemple impossible de raconter que des policiers possèdent des indicateurs au sein du monde criminel.