La fureur sauvage scénario film

Pour son tout premier long-mètrage, Richard Lang s'attaque à un western situè dans le Grand Nord avec en tête d'affiche un Charlton Heston en trappeur barbu! Heston est Bill Tyler, un trappeur indèpendant qui vend ses peaux de castor à celui qui le payera le plus cher! Ses peaux attendront car il doit fuir la vengeance d'un chef peau-rouge dont il a pris l'èpouse, Moineau Bleu! Dans le temps, à dix contre un, le trappeur ètait gagnant! Ici, Heston doit batailler dur pour s'en sortir entre combats virils et chutes d'eau funestes pour un paradis des castors difficile à trouver!

De magnifiques paysages et des Indiens caricaturaux Ventre de Fer en tient une couche Ce n'est pas un grand plat mais il est plutôt agrèable à suivre Seul la présence de Charlton Heston son fils a écrit le scénario rehausse un peu l'ensemble. En ,le genre western était hélas à bout de souffle aussi est-ce une heureuse surprise d'en trouver encore un qui tienne la route. Heston et keith ont la bonne idée d'avoir l'age de leurs roles ce qui donne au film sa personnalité un peu à part. Les deux hommes sont attachants et leur amitié touchante derrière leur pudeur excessive dans ce monde de brutes.

L'histoire d'amour ,fil conducteur du scénario tient la route car à l'époque le western n'avait, Dieu merci,aucun souci de réalisme,il baignait dans le mythe. La maison des castors dans laquelle Bill Tyler trouve refuge ne s'oublie pas.

On passe en permanence un grand moment de depaysement total ce qui est déjà très bien. Premier long métrage du réalisateur Richard Lang, c'est aussi le premier long pour le scénariste Fraser Clarke Heston qui n'est autre que le fiston du monstre sacré Charlton Heston. Un fils dont on peut sans hésiter dire qu'il doit tout à son père en témoigne sa filmo. Plusieurs passages sont un peu faciles mais le récit est assez plaisant pour qu'on s'y attarde.

Très belle reconstitution, presque naturaliste et belle mise en valeur des paysages. Il n'y a plus le brio, la passion qui animait les grands classiques de Ford ou Walsh, d'autant que le scénario ne fait pas toujours dans la dentelle. On sent bien un léger effort pour ne pas être totalement caricatural, mais la représentation des indiens reste assez outrancière, pour ne pas dire parfois ridicule. Bill Tyler et Henry Frapp ne sont en effet plus les héros fougueux d'antan, mais deux vieux trappeurs légèrement fatigués, auxquels Charlton Heston et Brian Keith apportent une vraie conviction.

C'est la fin d'une époque qui nous est racontée ici, celle des John Wayne, James Stewart et autres Gary Cooper, laissant place à plus de réalisme et plus de violence.

Critique du film La Fureur Sauvage - AlloCiné

Cela se laisse voir sans déplaisir, à l'image de la belle et talentueuse Victoria Racimo, sans pour autant marquer les esprits, les lacunes restant trop importantes pour convaincre totalement. Sincère donc, mais pas vraiment abouti. Fabien S.

Synopsis et détails

Un très bon western. Charlton Heston incarne bien un trappeur. Un très beau film.

La Fureur Sauvage

Un très belle histoire. David D. Les trappeurs ont la peau rude: l'action de ce film qui aurait pu et dû, tellement le titre français est encore une fois totalement à côté de la plaque: vive la vost s'intituler "Les 2 derniers trappeurs" se situe un bon demi siècle avant "Le dernier trappeur", autre film intéressant et encore plus réaliste sur le sujet. Néanmoins, la sauce fini rapidement par prendre, grâce aux 2 trappeurs-héros plus vrais que nature c'est le cas de le dire et à des paysages splendides filmés avec passion.

On fini même par s'attacher à l'héroïne que deux hommes s'arrachent, malgré ses attitudes basico-primaire et son menton carré qui n'en font pas une ode à la féminité. Le film se permet aussi, pour l'époque, pas mal de grossièretés et même de fesses à l'air, mais qui passent bien, car certainement, là aussi, réalistes voire nécessaires à la description de la vie rude du Grand Nord, encore, dans les années Avis aux chauvins, le Français de service nécessaire dans un film de trappeur est vraiment une caricature de sale c..

Type de film Long-métrage. Secrets de tournage -. Budget -. Langues Anglais. Format production -. Couleur Couleur. Format audio -. Format de projection -. OCS Abonnement.

Résumé du film

Acteurs et actrices. Charlton Heston. Brian Keith. Victoria Racimo. Stephen Macht. Critiques Spectateurs. L'aventure à l'amèricaine repose surtout, certes, sur le western, insèparable de la vie des Etats-Unis, sorte de geste relativement moderne mais qui mèrite èvidemment une ètude à part! Cependant, une histoire comme "The Mountain Men" est typiquement un western dans la lignèe du "Jeremiah Johnson" de Pollack, plus qu'un film d'aventures!

Pour son tout premier long-mètrage, Richard Lang s'attaque à un western situè dans le Grand Nord Lire plus.

Seul la présence de Charlton Heston son fils a écrit le scénario rehausse un peu l'ensemble. En ,le genre western était hélas à bout de souffle aussi est-ce une heureuse surprise d'en trouver encore un qui tienne la route.


  • La fureur sauvage - la critique du film + le test Blu-ray.
  • complet à la vie.
  • la grammaire intérieure faits film.
  • Menu de navigation?

Heston et keith ont la bonne idée d'avoir l'age de leurs roles ce qui donne au film sa personnalité un peu à part. Les deux hommes sont attachants et leur amitié touchante derrière leur pudeur excessive dans ce monde de brutes. L'histoire d'amour ,fil conducteur du scénario tient la route car à Premier long métrage du réalisateur Richard Lang, c'est aussi le premier long pour le scénariste Fraser Clarke Heston qui n'est autre que le fiston du monstre sacré Charlton Heston.

Un fils dont on peut sans hésiter dire qu'il doit tout à son père en témoigne sa filmo.


  1. le chaînon manquant streaming gratuit film.
  2. Où regarder ce programme ??
  3. jeter les derniers jours de pompei.
  4. 13 critiques spectateurs?
  5. Plusieurs passages sont un peu faciles mais le récit est assez plaisant pour qu'on s'y attarde.