Film longueur le dossier odessa


  • Fleur du désert : Du désert de Somalie à l'univers des top models.
  • plume et lîle mystérieuse citations film.
  • scénario film labominable homme des neiges.
  • Films Jon Voight - Achat / Vente Blu Ray et DVD Jon Voight pas cher - sdocpm.asou-mo.ru.

En guise de testament, il laisse un journal où il dénonce un bourreau nazi, toujours en vie. Un reporter remonte la filière. Mais il se heurte à une organisation secrète nommée Odessa Jon Voight est parfait. Si l'intrigue est intéressante, la mise en scène très conventionnelle en amoindrit quelque peu le propos. Au final, le film devient malheureusement anecdotique.

Aller au menu Aller au contenu principal Aller à la recherche. De : Ronald Neame. Critiques presse. Allociné Spectateur. Télécâble Sat. Continuer la navigation pour parcourir la dernière catégorie A voir aussi. Le commando de Sa Majesté. La vengeance du Sicilien. Suivre son activité abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 61 critiques. Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 11 abonnés Lire ses critiques.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses critiques. Rédiger ma critique. Trier par Critiques les plus utiles Critiques les plus récentes Par les membres ayant fait le plus de critiques Par les membres ayant le plus d'abonnés.

Le dossier Odessa

Pour qu'un film soit un grand film il faut qu'il comporte des parties ''documentaires'', celui ci répond à ce principe car si les faits sont à la fois réels et fictifs ils montrent parfaitement le mécanisme des groupes qui dirigent certains pays par les contraintes, les menaces et les exécutions et ceci sur une longue durée. Apporter des connaissances et des expériences ne suffit cependant pas pour parler de chef d'oeuvre cinématographique fut il seulement de genre.

Or, le dossier odessa est un film magnifique, du grand cinéma qui, s'il sortait aujourd'hui, aurait publicité aidant, un succès considérable car il est dans l'air du temps avec la montée des nationalismes européens. Il n'a pris aucune ride du coté de la mise en scène qui peut même par moments servir d'exemple. Il est accompagné en plus d'une bande son sachant se faire discrète. Jon Voight est épatant, ne se mettant jamais en valeur pour mieux s'identifier au personnage principal. Le récit est mené de main de maitre et sa clarté est exemplaire, tous les participants sont impeccablement identifiés dont le Mossad.

Il est rare qu'une tension physique gagne les spectateurs au bout de 20 minutes pour ne plus jamais les quitter, l'explication finale qui mériterait de longues discussions sur ses motivations psychologiques est presque impossible à découvrir malgré la mise en scène qui ne triche jamais.


  • Kill list - Frederick Forsyth - Babelio.
  • streaming la loi du samouraï.
  • mon dieu, comment suis-je tombée si bas affiches.
  • ted bundy autoportrait dun tueur episode saison.
  • roulette chinoise étoiles film.
  • Le cinéma ou le dernier des arts!
  • Analyse de film : les codes by Photo-Theoria . Nassim Daghighian - Issuu.

Le dossier odessa est un film à voir et à montrer, ceux ou celles qui ne l'apprécieraient pas n'aimeraient ni l'histoire ni l'art cinématographique. Un constat terrifiant sur la trop bonne intégration cachée du parasite nazi dans la Société après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, "Le Dossier Odessa", très librement inspiré d'une histoire vraie, a une intrigue intéressante qui fait fortement regretter une mise en scène un peu terne, qui n'arrive pas totalement à exploiter le potentiel tension du scénario.

Mais on a un sujet qui se suffit à lui-même, Jon Voight est lui aussi suffisamment talentueux pour porter sur ses épaules tout le film, on s'identifie facilement à son personnage malgré quelques réactions complètement connes le coup de téléphone à la gare par exemple!!! Ce thriller politique possède un scénario polémique que n'aurait pas renié Alan ou Costa-Gavras.

Just a moment please

Mais c'est l'appliqué Ronald Neame qui en hérita. Si "Le Dossier Odessa" est conséquemment fouillé,il manque très nettement d'une mise en scène plus punchy ou juste vigoureuse pour insuffler un peu plus de suspense. Un journaliste juif mis sur la trace d'une organisation clandestine destinée à replacer les Nazis dans la société allemande,après avoir changé leur identité,se retrouve face à un criminel de guerre auquel il pourrait être intimement lié.

Jon Voight tient le rôle principal avec un mélange plaisant de stoïcisme et de détermination,même s'il se retrouve trop souvent au milieu de scènes très figées. De plus,l'enquête mêlant également les services secrets israéliens,se résous avec trop d'évidence.

À force de détails perturbants de ce genre là,le film n'atteint pas sa cible né d'un sujet qui sera toujours intéressant par essence. L'histoire du Dossier ODESSA est bien construit, Jon Voigt joue le fils d'un soldat allemand et comme toute sa génération il se pose des questions sur ce qu'a fait son père durant la 2nde GM, journaliste par son métier il a l'occassion d'avoir la réponse à ses questions.

Traiter comme un thriller, le problème c'est qu'au niveau de la réalisation il manque du suspense pour être réellement pris par le film, sujet intéressant mais une réalisation un peu molle empêche ce qui aurait pu être un grand film. Rèalisè en , ce solide film de Ronald Neame nècessita des enquêtes et d'une documentation minutieuse, reposant uniquement sur des donnèes historiques!

A, six initiales qui, en allemand signifient: "Organisation des anciens membres des formations S. Cette milice hitlèrienne à laquelle appartenait un certain Roschmann incarnè ici par Maximilian Schell , le "boucher" du camp de concentration de Riga!

A la carte

En journaliste intrèpide qui traque d'anciens nazis, Jon Voight se montre excellent! Une action rondement menèe, soutenue par une mise en scène efficace et jamais ennuyeuse, permet de passer un bon moment! Et ce malgrè une histoire qui ravive toujours de douloureux souvenirs où pour des raisons èvidentes, il a fallu changer le nom de certains personnages, et celui de certains lieux!

A noter la prèsence de Maria Schell soeur de Maximilian dont le rôle importe peu ici J'ai vu un film Et j'ai été embarqué dans une aventure vraiment incroyable, où l'on ne distingue pas la fiction de la réalité On y apprend beaucoup de cette période de pleine croissance et de grand doute sur la société allemande, bouleversée par son Histoire On suit les péripéties de ce jeune journaliste avec une grande curiosité.